Pour Axelle, le changement en Martinique c’est maintenant

Le parcours d’Axelle

Axelle est une jeune femme antillaise de 27 ans. Elle est née en Guadeloupe, a déménagé en Martinique et à ses 19 ans, est partie étudier en école de commerce à Reims et s’est spécialisée en Communication et Marketing. Elle a découvert l’Allemagne par le biais d’un stage à Düsseldorf dans le cadre de ses études où elle est restée trois ans, puis a vécu un an et quelques mois à Berlin. Son expérience en Allemagne lui a plu ; elle trouve les allemands accueillants et ils ont l’air plus heureux. Elle aime le fait de s’y sentir libre, de pouvoir s’habiller comme on en a envie, que ce soit de manière excentrique ou sexy, de pouvoir s’offrir des petits plaisirs plus facilement car la vie n’est pas chère. Toutefois elle a décidé de retourner en Martinique car elle constate que beaucoup de problèmes affectent son île.

Des problèmes importants au niveau politique et environnemental

Le clientélisme impacte la politique

Il a un impact non-négligeable en Martinique. C’est le fait d’utiliser son pouvoir au profit de ses proches par exemple, d’embaucher un membre de la famille peu importe qu’il soit qualifié ou non. Selon Axelle, il faut que tu sois du bon parti politique pour faire avancer tes projets. Si tu souhaites acheter un bien de la ville par exemple et que tu ne fais pas partie de tel parti politique, il y a de grandes chances que tu ne reçoives pas les subventions publiques. La corruption prend également d’autres formes. Ce système de corruption est aussi maintenu par des personnes qui font tout pour dissuader ceux qui s’y opposent.

L’île touchée par la pollution

Il reste encore beaucoup à faire concernant la protection de l’environnement. À commencer par le recyclage. Surtout, une grande partie des terres sont polluées car pendant longtemps le chlordécone, qui est un pesticide, a été utilisé pour lutter contre le charançon dans les champs de banane. L’insecte est capable de détruire plusieurs hectares de plantations en un an.

Son utilisation a été prohibée par la France en 1989 mais une dérogation a été obtenue pour pouvoir continuer à en user dans les îles françaises. Il a été démontré que ce pesticide provoque et est à l’origine des cancers de la prostate, des cancers du sein et des enfants prématurés en augmentation sur l’île. Ce pesticide a aussi affecté les rivières, le littoral. Ainsi, il se retrouve dans les produits alimentaires, qui ne sont pas consommables. Cela se sait et pourtant rien ou peu n’est fait.

Axelle considère que bien qu’ils se plaignent, les martiniquais restent dans l’ensemble passifs.C’est d’autant plus une raison pour elle de se lancer dans ses projets.

Plusieurs projets en cours afin de faire avancer la Martinique

Des produits cosmétiques à base de produits naturels, un café concept store qui permettrait de valoriser l’artisanat martiniquais, l‘ouverture d‘une boutique sans emballage pour participer à la protection de l‘environnement ou encore l‘écriture d‘un livre, Axelle ne manque pas de projets. Axelle aime inspirer et souhaite le faire avec ses projets pour pallier aux difficultés que rencontre l’île et pour donner envie aux autres personnes de se lancer à leur tour et de s’investir davantage pour faire évoluer la situation de la Martinique.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.